fbpx Smiley

Alibaba achète l'application Ele.me pour conquérir le marché de la cuisine asiatique à la maison

0

Jack Ma, président et fondateur de Alibaba Group Holding Limited Je suis pas satisfait de son dernier incursions dans l'industrie pharmaceutique, articles d'épicerie ou vendant des fleurs. Pour lui, départements mobilisés entrelacer les ventes asiatiques géants, Groupe Alibaba, pour une nouvelle acquisition avec un grand impact à long terme. Dans ce cas, il s'agit de l'application à commander un repas Ele.me.

Finalement, le passé 2 d'avril, Alibaba a complété l'achat de l'application Ele.me avec l'objectif ferme pour conquérir le marché de la cuisine asiatique à la maison.

géant e-commerce chinois déjà eu une participation significative dans l'application et a désormais acquis le reste de décrocher la plate-forme dans son ensemble. Une transaction qui accorde à l'entreprise une valeur d'entreprise de 9.500 millions de dollars.

Dans une déclaration, la société a confirmé l'opération et expliqué, selon les termes du PDG du groupe, Daniel Zhang, dans le but de celui-ci: “Ele.me a réalisé le leadership dans le secteur des services locaux et la livraison de nourriture en ligne en Chine. Notre conviction commune que Le nouveau détail créera plus de valeur pour les clients et les commerçants nous ont apporté“.

Avec ses derniers mouvements, Alibaba Group a clairement indiqué que sa stratégie est de plus en plus présente dans les magasins physiques et d'offrir des outils de traitement numérique. Ou ce qu'il est le même, l'élimination des barrières entre les entreprises numériques et physiques.

Commander un repas n'est pas un phénomène typiquement occidental. Dans une région 300 millions d'utilisateurs d'applications téléphoniques et le marché de la livraison de nourriture à domicile d'une valeur de 28 milliards d'euros, Ele.me est l'application qui jouit d'une plus grande popularité.

fondé en 2008 par Mark et Jack Zhang Kang, application, dont le nom peut être traduit par “faim maintenant?”, Il est passé d'un projet de petit calibre né dans le milieu étudiant du Campus de Minhang Université de Shanghai Jiao Tong, pour devenir une norme de l'application de la réserve alimentaire en Chine. Maintenant, le géant a fait du shopping à accroître leur impact et de l'influence en Asie.

Cette transformation a eu lieu grâce à la injection de capital grâce à des campagnes de financement de série E et de série F avec laquelle ils ont soulevé environ un milliard d'euros en comptant les contributions conjointes des investisseurs, y compris CITIC PE, Joybuy, Sequoia Capital, Diangping, Tencent Holdings, Groupe Hualin, China Media Capital et actifs Gopher entre autres.

L'expansion rapide du service est due à la la disponibilité des fonds de promouvoir l'application de commander un repas, la la participation de l'industrie de la restauration chinoise et la bonne expérience offerte aux utilisateurs; dans lequel comprennent la réduction du délai de livraison et la variété des possibilités offertes convives.

Ya en 2015, Alibaba Group había depositado su confianza en Ele.me, realizando una inversión de algo más de un millardo de euros. La entrada de Baidu en el juego (el Facebook chino), parece no haber gustado al titán de las ventas sínico.

Detalles de la compra y negociaciones

A finales de febrero se había conocido que Alibaba ha contactado a todos los accionistas de Ele.me para discutir los detalles de una compra que, de efectuarse finalmente, posicionaría como líder al consorcio en otro mercado más.

La filtración la realizó Beijing Hualian Department Store Co., en un intento de endurecer las negociaciones, que sin duda ya eran difíciles de antemano. Baidu, quien vendió a Alibaba su plataforma de reparto de comida Baidu Waimai por 640 millones de euros, ha sido un hueso duro de roer pero finalmente ha claudicado.

En la anterior ocasión, Baidu vendía una app de reserva de comidas que producía pérdidas; ahora hablamos de una de las aplicaciones telefónicas para pedir comida online más exitosas de Asia. El objetivo de Alibaba es evidente; hacerse con la hegemonía de este mercado.

Según los medios de comunicación chinos, la adquisición se ha realizado por un montante de ocho millardos de euros. Este importe superaría el valor de la empresa en el Q4 de 2017 (8.5 millones de euros), pues Alibaba Group ya era propietario del 23% de las acciones. Esto indica la proyección que se espera de Ele.me en los años venideros.

Para Alibaba es un riesgo pequeño pues la compra les permite evaluar el funcionamiento de una fusión sinérgica de establecimientos físicos y compras en línea.

5/5 - (1 vote)

Sobre el autor

Artículo realizado por el equipo de redacción de DiegoCoquillat.com. Cuenta con profesionales tanto en el terreno de la hostelería, gastronomía y turismo, como en de las nuevas tecnologías e innovación.

Suscríbete

Deja un comentario