fbpx Smiley

Covid-19 demande à Burger King de recommander McDonald's

0

la crise du coronavirus a provoqué la fermeture de nombreux restaurants, mais on ne peut pas regarder en arrière quand on est encore au milieu d'une pandémie, aucun signe de changement jusqu'à 2022 ou au-delà. D'ici jusqu'à ce que tout retourne à la vie normale que nous avions avant l'arrivée du SRAS-2 il y en a encore beaucoup. Et pour le monde de l'hospitalité, cela se traduit par de nombreux restaurants dont la continuité d'activité ne tient qu'à un fil.

Le manque de contrôle sanitaire dans lequel nous vivons provoque vague après vague. Et chaque fois qu'un rebond des cas peut conduire à une nouvelle situation d'urgence comme celle de mars, Avril ou courant, il n'y a pas d'autre choix que de limiter la mobilité et la liberté des citoyens.

En décembre, L'Europe se précipitait pour protéger Noël. Dans une tentative de tenir les rênes de la courbe de contagion, Emmanuel Macron, Président de la France, ordonné la fermeture de restaurants. Une mesure qui, bien que fugace, il se répétera sans aucun doute à la fin du printemps.

La décision prise en France a été extrapolée, avec d'autres délais, au Royaume-Uni et en Allemagne, et partiellement en Espagne. Et avec ça d'innombrables restaurants ont de nouveau été soumis à un stress financier énorme.

La célèbre chaîne de hamburgers Burger King, éternel rival de McDonalds, déciderait alors d'enterrer la hachette pour lancer un campagne publicitaire innovante basée sur une stratégie marketing totalement invraisemblable: invitez vos fidèles clients à consommer la concurrence.

L'annonce, paru en pleine page dans plusieurs journaux nationaux français, comme L’Équipe et Le Journal du Dimanche, en plus des réseaux sociaux, a eu un tel succès qu'il a été rapidement adapté pour le marché britannique. La fascination causée par cela cascade la publicité était due à son message émotionnel:

Voir ce post sur Instagram

Une publication partagée par Burger King UK (@grand bébé)

Passez votre commande chez McDonald's

Nous n'avons jamais pensé que nous vous demanderions de faire ça. Tout comme nous n'avons jamais pensé que nous vous encouragerions à commander chez KFC, Rapide, O’Tacos, Pizza Domino, Métro, Manger des sushis, Pizza d'art, Hippopotame, Pitaya, Sushi Shop, Big Fernand, Première maman, Chez Michel, Le Bistrot Basque, Café Kokomo, Yima ..., ou tout autre restaurant indépendant, trop nombreux pour citer ici. En résumé, de l'une de nos marques sœurs de restauration (vite ou pas si vite)

Nous n'avons jamais pensé que nous vous demanderions de faire ça, Mais les restaurants qui emploient des milliers de personnes ont vraiment besoin de votre soutien dès maintenant..

Alors, si tu veux aider, continuer à savourer de délicieux repas grâce à la livraison à domicile, ramassage en magasin ou service au volant. Prendre un Whopper est toujours le meilleur, mais commander un Big Mac n'est pas trop mal non plus.

Pour une plus grande démonstration d'altruisme, la succursale française de la société a décidé de ne pas faire de publicité pour sa marque sur le compte Instagram qu'elle gère et à la place fournirait cet espace aux petites opérations nationales de restauration qui traversaient des temps difficiles.

Cette offre imbattable (cela n'a aucun coût pour les participants) était en vigueur jusqu'à 21 de janvier, et de nombreux établissements en ont déjà profité, Eh bien, pour avoir l'opportunité d'être mis en avant par le manager du RRSS de Burger King en France, il suffisait d'utiliser le hashtag #WhopperAndFriends.

Restaurant Frenchie's Tacos avec son King Cheese Burger, el oriental Yansai avec Kare Raisu, Margot avec son couscous de poisson, Brasserie K avec son bar au vin Riesling Alsacien et mousseline carottes à l'orange, Les Allobroges et son carpaccio de tomates framboises à la feta et aux herbes fraîches, La Galleterie et ses crêpes, Alice et sa pizza Estrella avec surprise, Barak et son bol méditerranéen, Les Carrèries et son bras gitan Ivoire et Tanzanie, Chirimol et son barbecue gaucho croquant, parmi beaucoup d'autres, ils ont été quelques-uns des gracieux restaurants présentés sur la page Instagram @burgerkingfr, doté de plus de 330 000 suiveurs.

C'est ainsi que Burger King compense sa campagne publicitaire controversée d'Halloween aux États-Unis.. UU., un place sur laquelle l'entreprise s'était déjà prononcée il y a des années et qui montrait les restaurants abandonnés comme des lieux sombres et terrifiants. Cela a soulevé la clameur des masses qui ont vu dans la publicité une blague envers les restaurants qui ont fermé ou traversent de sérieuses difficultés pendant la crise des coronavirus. Rien est loin de la réalité, mais la barre oblique inverse n'a pas attendu.

La manœuvre de Burger King a été exceptionnelle à cet égard depuis, en plus de récupérer la faveur du public, a contribué à rendre le secteur plus uni que jamais.

A propos de l'auteur

Article rédigé par l'équipe éditoriale du DiegoCoquillat.com. Il a des professionnels aussi bien dans le domaine de l'hospitalité, la gastronomie et le tourisme, et de nouvelles technologies et de l'innovation.

s'abonner

Laisser un commentaire