fbpx Smiley

Des études qui confirment que la neuroscience appliquée aux lettres et aux menus améliore les ventes des restaurants

0

Le plus courant est que le professionnel de la restauration utilise des conceptions préexistantes pour créer les leurs menus les lettres. Ils peuvent être modèles disponibles sur le net ou dans des sociétés de reprographie. Créations parfois uniques demandées aux graphistes, mais toujours basé sur des goûts artistiques et des concepts familiers aux consommateurs.

Actuellement, cela pourrait changer, Eh bien, certains restaurateurs du Texas (DE. UU.) explorent le avantages de la neuroscience pour avoir des menus plus efficaces. Comment cette efficacité est-elle mesurée? Il y a plusieurs façons de le faire:

  1. Augmentation du trafic client dans l'établissement grâce à un recrutement plus important de clients à travers les réseaux
  2. Afflux accru dans le restaurant grâce à la demande de menus extérieurs et à l'entrée de passants
  3. Augmentation du nombre moyen d'articles qui composent chaque commande
  4. Augmentation du montant moyen de chaque commande
  5. Augmentation de la demande de boissons avec des marges bénéficiaires plus élevées

Ces cinq points sont les plus importants, mais le restaurant peut concevoir sa carte en tenant également compte de ses besoins d'approvisionnement, limitations du fournisseur, pertes de produits, les temps de préparation moyens de chaque article et une pléthore de facteurs. Grâce à une analyse complète de tous les aspects, le professionnel de la restauration peut augmenter les performances de votre établissement. Mais tout cela fait partie de l'intérêt que chaque plat suscite chez les visiteurs du lieu. En raison de la difficulté de le quantifier, au moment où le dernier élément de la liste à puces reçoit le plus d'attention. Voyons voir comment.

Étude de cas dans le 1775 BBQ au Texas Pit

Pour mesurer ce fait précis, les responsables de 1775 BBQ au Texas Pit, un restaurant texan situé à College Station et dont la spécialité principale est les viandes grillées et les recettes de barbecue, étudie au millimètre comment optimiser ses menus et tableaux blancs en appliquant les dernières nouvelles en neurosciences.

Ce n'est pas un caprice né de l'excentricité de son propriétaire, Brad Doan. En réalité, Brad est diplômé de l'Université du Texas A&M et a développé études de suivi oculaire. Merci à la science, espère améliorer les résultats de votre restaurant.

pour atteindre, Brad Doan fait appel à son précieux collègue Jeff Pool. Jeff était un camarade de classe d'université, et quand leurs vies allaient de différentes manières, Jeff a décidé de poursuivre son parcours académique au Texas A Human Behavior Laboratory&M.

Au cours de l'étude réalisée dans l'établissement, les chercheurs ont utilisé un Logiciel surveillance connu sous le nom iMotions pour découvrir comment les clients ont interagi avec le menu. Le suivi oculaire a révélé que les convives ont passé la plupart de leur temps à inspecter le premier, deuxième et dernier plat répertorié. La biométrie indiquait donc que le reste des entrées du menu était lu presque de côté.

Avec ces nouvelles informations, toujours présent sur les lieux mais jusqu'ici inintelligible, Brad Doan s'est aventuré à faire modifications de votre menu. Jusqu'au moment, les éléments qui ont dirigé la lettre du 1775 Texas Pit BBQ était le bœuf fumé et les côtes de porc. Cependant, malgré le fait que ces plats jouissent d'une grande popularité auprès des visiteurs, ce ne sont pas eux qui ont les marges bénéficiaires les plus élevées. Les saucisses et la dinde règnent dans cette catégorie. Ni court ni paresseux, Brad a été encouragé à déplacer ces articles vers l'avant et à déposer le veau fumé et les côtes levées..

C'était alors le moment de quantifier les résultats récoltés par ce changement. Encore une fois, le responsable et son partenaire scientifique ont surveillé les changements de comportement des clients lorsqu'ils interagissent avec la lettre.. Le suivi oculaire a révélé dans ce cas que les éléments qui ont le plus attiré l'attention étaient à nouveau ceux positionnés dans la première et la dernière ligne., seulement dans ce cas, ils correspondaient aux saucisses et à la dinde. La plus grande attention accordée à ces articles s'est directement traduite par une demande plus importante de tels plats.

Après les examens effectués avec les données biométriques prises in situ à la clientèle, Brad voit plus d'avantages. Sa performance économique a augmenté de 20% simplement en appliquant une petite modification à votre menu.

En tout cas, le placement des éléments n'est pas le seul point sur lequel on peut travailler dans le menu. Dans le 1775 Texas Pit BBQ a profité de l'occasion pour intégrer quelques modifications supplémentaires: descriptions plus détaillées et chics, plus de clarté et de lisibilité du menu en général, Sections en vedette avec des spécialités de la maison, utilisation d'une police simplifiée et plus grande ...

Mais l'important est que l'audace et l'ingéniosité ont abouti à un succès retentissant.

Estudio de caso en Messina Hof Winery

El 1775 Texas Pit BBQ no es el único restaurante texano que ha implementado cambios a su carta en tiempos recientes. La vinería Messina Hof Winery, situada en la vecina ciudad de Bryan, también ha contado con la ayuda del Human Behavior Lab de la Universidad de Texas A&M.

En su caso, los cambios han sido menores. Gracias al seguimiento de ojos obtenido con las gafas tobii pro se generó un mapa de calor. Este heatmap presentaba de forma fácil de comprender aquellos puntos donde la clientela fijaba más su mirada. Se descubrió que los precios de las botellas de vino eran un sumidero de atención.

Esto llevó a que Paul y Karen Mitchell, actuales responsables de la vinería, redujesen el tamaño de la fuente y dejasen el formato en redonda normal (eliminando la negrita preexistente) en las cifras empleadas en los precios de cada botella. De este modo, se pretendía reducir la atención sobre los precios y que las decisiones de los consumidores se basasen en el vino que realmente desearían consumir.

Por otro lado, el efecto ya observado en 1775 Texas Pit BBQ se volvió a detectar en Messina Hof Winery, por lo que se decidió colocar las botellas más caras en las primeras posiciones y reubicar las demás.

Finalmente, los colores de base del menú (púrpura y azul), que según algunos estudios científicos tienen la capacidad de reducir el apetito, se cambiaron por tonos rojos, carmesíes y bermellones, que a diferencia de los anteriores espolean las ganas de consumir alimentos y bebidas. Este cambio de diseño general se acompañó de igual modo con una mudanza de fuente, que pasaría a ser la habitual Acumin, estandarte en restauración en los últimos tiempos.

Los cambios sobre el menú de Messina Hof Winery todavía son recientes, pero la neurociencia está de su parte y es previsible que el restaurante incremente su rendimiento económico a pesar de que acaba de reabrir en situación de nueva normalidad.

Rate this post

Sobre el autor

Artículo realizado por el equipo de redacción de DiegoCoquillat.com. Cuenta con profesionales tanto en el terreno de la hostelería, gastronomía y turismo, como en de las nuevas tecnologías e innovación.

Suscríbete

Deja un comentario