fbpx Smiley

Une étude révèle pourquoi les clients choisissent la clé un restaurant

2

Le processus mental que chacun de nous se rendent compte au moment de choisir où aller manger à une occasion donnée est différente. Nous avons tous des valeurs contre lesquelles nous comparons les informations dont nous disposons, et ces données sont aussi dépendantes de chaque individu.

Compte tenu de la complexité de cette question, Quoi a priori Il peut sembler simple, Est-il possible de quantifier le processus de sélection? Y at-il des séquences de pensée qui ont toujours lieu, peu importe qui fait les considérations?

Elise Musumano infographique a publié un article dans lequel il a été d'illustrer brièvement les différents facteurs conduisant à la sélection d'un restaurant en face d'un concurrent d'affaires de la restauration, et dans quelle mesure chacun de ces points affecte l'ensemble du processus.

Pour le rénovateur, se débarrasser de Cette information est crucial d'avoir un avantage concurrentiel par rapport à d'autres entreprises Ils fonctionnent dans le même créneau et sa zone géographique d'influence.

Les données présentées ci-dessous sont basés sur une étudier avec 2300 les consommateurs adultes de EE. LA. La recherche a été effectuée par la société statistique et des études de marché YouGov à la demande de l'équipe SevenRooms et réalisée au cours du dernier trimestre de l'année dernière.

Parmi les résultats les plus frappants sont les des changements dans la façon de trouver de nouveaux endroits où vous pourrez profiter d'un bon repas. Consultez la famille et les amis est l'option qui continue à dominer la scène des recommandations, mais la valeur de pourcentage qui n'est beaucoup plus faible que l'on pourrait attendre en première instance: un 54% des répondants seraient d'abord dirigés à des connaissances tout en un 30% agrégateurs utiliseraient des critiques existantes sur le net et 25% les restaurants promus à la télévision sont intéressés.

Facebook Il est en quatrième place avec 23% des participants qui utilisent le réseau social pour trouver de nouvelles activités de restauration et de là, une descente vertigineuse en valeurs de pourcentage qui affectent les réponses non négligeables liées à d'autres médias et les réseaux sociaux commence.

Notez qu'il ya un certain chevauchement entre les pourcentages étant donné que les répondants avaient la marque de potion multiples options si elles ont jugé bon.

D'un autre côté, la réseaux sociaux encourager considérablement la consommation si l'on tient compte du fait qu'un 35% des répondants nous avons mangé dans un restaurant qui a été annoncé ou discuté dans les réseaux sociaux, et un 20% Plus encore, il n'a pas fait mais a l'intention de le faire prochainement.

Les plus susceptibles de voir tel que modifié par le groupe de comportement de réseaux sociaux sont millennials (par rapport à Baby boomers ou d'autres cohortes de personnes âgées). si, un jeune mineur 39 vieux est deux fois plus susceptibles de commander un plat particulier quand il apparaît qu'un influencer il a bénéficié dans le passé, et jusqu'à cinq fois quand il parle de suivre des profils professionnels liés à la gastronomie, restauration et arts culinaires.

Contre la croyance populaire, obtenir une table dans un restaurant où les réservations sont difficiles à réaliser en raison du volume élevé de convives qui exigent un site est pas bien valorisé. Près de 1150 Les répondants ont signalé les hommes d'État qui se sentent frustrés d'avoir à réserver une entreprise de restauration avec ces caractéristiques. Ce qui ne manque jamais, et dans ce cas, il est fidèle à l'intuition de tout le monde, Il est qu'un service exceptionnel et une expérience mémorable au-dessus des attentes est un excellent moyen de faire une deuxième visite. Un peu plus de la moitié des répondants retournerait pour le restaurant qui leur a donné le service de la qualité. Au contraire, un 24% des participants disent qu'une mauvaise expérience serait un obstacle à soutenir la mise en place.

Les données de ce travail sur le terrain permettent au propriétaire de connaître en détail ce que les méthodes peuvent être appliquées pour obtenir plus de clients arrêtent de votre région.

En primer lugar garantizar que el servicio del negocio de restauración es impecable resulta crucial, pues es la principal fuente de fidelización orgánica de la clientela. El volumen de negocio recurrente que se puede conseguir actuando solo sobre el funcionamiento interno del restaurante puede llegar a ser muy significativo.

Además, si las personas que degustan los menús del negocio quedan plenamente satisfechas, habrá una propensión innata a compartir con amigos y familia el buen rato que se pasó en el establecimiento. Los halagos sinceros pueden obrar maravillas cuando parten de gente de confianza.

Además de lo anteriormente expuesto, es indudable la importancia de los agregadores de reseñas como Google My Business, TripAdvisor, Yelp y similares. Por ello es determinante mantener la reputación online del restaurante impoluta, fomentando las “propinas digitales” y curando con mimo las opiniones que en estas páginas se viertan sobre el funcionamiento de nuestro local. Conviene contestar siempre a los análisis dejados por los clientes. En el caso de que sean negativos y ciertos hay que intentar encontrar solución. Un comportamiento profesional en casos adversos es muy valorado por los internautas. Si el comentario es falso y pretende dañar el negocio, conviene confrontar la situación de forma respetuosa y demostrando al resto de posibles lectores que las circunstancias no fueron como se les está haciendo creer. Si el comentario depositado es positivo, ha de agradecerse.

Además, es muy conveniente que se espolee la costumbre de dejar opiniones en la red. Esto se puede conseguir hablando directamente con los comensales antes de despedirlos, mediante un mensaje recordatorio o a través de aplicaciones móviles que automatizan este tipo de procesos manteniendo la fricción al mínimo.

La presencia en redes sociales es también de extrema relevancia, sobre todo cuando nuestro negocio esté orientado a un público joven. Hay que tener en cuenta que en la actualidad los millennials son todos adultos con capacidad de consumir. En 2019 no quedan menores de edad pertenecientes a esta cohorte de personas, por detrás de ellos viene la generación Z que es, a efectos comerciales y mercadotécnicos, muy semejante.

Facebook es aún la red social de mayor popularidad y alcance, aquella en la que todo negocio debería tener un perfil, pero muchos analistas apuntan a que Instagram es el futuro. Actualmente esta plataforma cuenta con mil millones de usuarios y su ritmo de crecimiento supera por mucho al de sus competidores, por lo que estos vaticinios tienen toda la pinta de ser certeros. Siendo así, disponer de un perfil en Instagram y usarlo con regularidad es una recomendación a tener en cuenta.

Con estos pequeños cambios en nuestro modo de operación tenemos la oportunidad de provocar grandes cambios en el volumen de negocio que percibe nuestro local. Todo es ponerse manos a la obra.

5/5 - (4 votes)

Sobre el autor

Artículo realizado por el equipo de redacción de DiegoCoquillat.com. Cuenta con profesionales tanto en el terreno de la hostelería, gastronomía y turismo, como en de las nuevas tecnologías e innovación.

Suscríbete

2 Comments

  1. Me parece todo muy bien, tengo un restaurante en Santiago de Cuba, me iba muy bien, actualmente se ha deprimido la economia y ha bajado mucho el nivel de venta, estoy en diferentes guias turisticas y tengo muy buenas opiniones en trips Avisor, pero necesito subir mis ventas, de lo contrario lo perdere , mi restaurante se llama Bendita Farandula, puede buscar si no es molestia las referencias sobre el y por favor ayudaSUSANA CARRASQUERO

Deja un comentario